à la une

Cercle d’Études Citoyennes : Conférences d’octobre.

Vendredi 2 octobre 2015

Trois ans déjà…


Députée de l’Aude depuis trois ans, Marie-Hélène Fabre, invitée par le Cercle d’Etudes Citoyennes a passionné son auditoire en présentant les avancées apportées à la condition féminine par plusieurs lois prises, notamment sur le harcèlement et l’égalité femme-homme, ainsi que par différentes mesures pratiques (par exemple pour le paiement des pensions alimentaires). Il ne suffit pas, en effet, de voter des lois pour résoudre les problèmes. Bien souvent, il faut mettre en place des accompagnements. Ainsi, l’Aude expérimente un dispositif concernant les auteurs de violence conjugale, qui sera généralisé. Il faut également que les lois soient connues et appliquées, ce qui n’est pas toujours le cas, surtout en matière d’IVG.
Femme de terrain autant que de dossier, Marie-Hélène Fabre est membre de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, qui traite des questions de tourisme, d’agriculture, de développement économique. A ce titre, notre députée s’est beaucoup impliquée dans la valorisation des produits agricoles, en particulier du « bio » et la relocalisation des filières.
Faute de temps, Marie-Hélène Fabre a, ensuite, rapidement évoqué d’autres sujets qui lui tiennent à coeur : la loi sur la transition énergétique, porteuse d ’activités pour les entreprises artisanales, la lutte contre le gaspillage alimentaire, ainsi que la simplification administrative.
Aux questions très nombreuses, notre députée a répondu avec le souci de faire comprendre les difficultés des parlementaires : faire avancer les choses sur des mesures importantes sans heurter, être proche de sa circonscription, mais aussi du niveau européen où bien des textes maintenant se préparent.

Jeudi 29 Octobre.

Parlons Chasse

Dans le cycle des conférences organisées par le C.E.C., monsieur Claude ROBERT, chasseur, pêcheur et navigateur à la voile, abordait le thème de la chasse en son histoire naturelle et sa fonction. Depuis le début de l’humanité il y a des hommes qui chassent. Par nécessité dans un premier temps pour se nourrir, se vêtir et se défendre, puis, dès l’apparition de l’élevage et de l’agriculture, par plaisir uniquement. Au fil du temps, le statut social des chasseurs, les techniques et les proies différeront donc en fonction de la finalité de la chasse. Dans notre société actuelle c’est une activité rurale qui a du sens, qui comporte des codes déontologiques et une discipline exigeante. Chasser c’est l’art et la manière. La difficulté de rechercher un gibier en l’observant, en respectant certaines règles ce qui implique la connaissance de la nature et des animaux, ce qui induit la gestion d’un territoire et son aménagement. C’est ainsi que le chasseur cueilleur d’autrefois est devenu gestionnaire avant que de se transformer en acteur incontournable de la protection de la nature. Par sa connaissance de la faune, mais aussi par son implication dans l’aménagement des milieux, la lutte pour le continuum des espaces, la recherche sur les espèces, le maintien de la biodiversité, la veille sanitaire, la régulation des espèces invasives… En somme, « UNE SENTINELLE SANITAIRE. » C’est à ce titre que la Fédération Nationale des Chasseurs, comme chacune des fédérations départementales, est désormais reconnue au titre de la protection de la nature !
Claude ROBERT concluait en citant Bruno de CESSOLES, journaliste et écrivain : « Qu’est-ce donc que la chasse ? Un sport ? Sans doute, mais bien plus que cela. Un jeu tragique confrontant l’intelligence de l’homme et la ruse de l’animal ? En partie. Une science ? Certainement. Un art, et même un art de vivre ? On peut le soutenir. Un passe-temps ? Sûrement pas. Un divertissement pascalien ? Tout à l’encontre, puisque la chasse a partie liée avec le sacré et la mort et qu’elle incite celui qui la pratique à méditer sur les fins dernières ». Un débat nourri et de belles agapes concoctées par les chasseurs eux-mêmes concluaient cette soirée en tous points instructive.

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Journal municipal de la ville de Gruissan : Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images