à la une

Le Cercle d’Études Citoyennes visite la safranière de Gruissan.

Le CEC (Cercle d’Études Citoyennes) organisait ce samedi matin une visite de la safranière de Gruissan.

Le responsable, Cheick Sylla, nous attend sur les lieux de l’exploitation au début de l’Ile St Martin et là, sous un soleil éclatant nous explique avec détail, précision et une évidente pédagogie la culture des bulbes de Crocus sativus.
Cette plante, cousine de la colchique, produit de jolies petites fleurs bleues possédant trois pistils et les étamines qui y sont liées. Il faut 200 fleurs pour produire un gramme de safran.

Check Sylla nous explique que le choix de l’emplacement est lié à la géologie particulière de l’endroit, en effet l’exposition au soleil est idéale, le sol est argilo-sableux donc particulièrement drainant ce qui est incontournable pour la culture de ces bulbes. Ils avaient commencé leur exploitation sur une petite parcelle et à l’heure d’aujourd’hui ce sont 80000 bulbes environs qui sont plantés.

Devant un parterre d’auditeurs particulièrement intéressés, Cheick Sylla nous parle également des prédateurs qui menacent ses cultures parmi lesquels nous avons les sangliers, les lièvres et les campagnols. Grillage et clôture électrique éloignent les premiers quant aux campagnols la lutte est un peu plus compliquée.

Après encore de multiples explications et moult questions de la part des visiteurs Cheick nous propose l’achat de quelques unes de ses productions.

Nous avons passé deux bonnes heures extraordinaires et particulièrement enrichissantes. Gruissan réserve toujours de belles surprises à découvrir.

Le CEC propose à ses membres des activités extérieures qui viennent compléter les conférences régulières qu’il offre au plus grand nombre.

Safran de Gruissan - île St Martin

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images