à la une  > Développement durable  > Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Gruissan, une ville au cœur d’une nature préservée

Le territoire de Gruissan fait aujourd’hui partie du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise. Des élus gruissanais participent à l’administration de la structure, en l’occurrence un syndicat mixte chargé de la gestion de la mosaïque de milieux naturels et de paysages contrastés qui composent notre territoire.

Le périmètre, le projet de territoire et les statuts du syndicat mixte ont été approuvés en décembre 2010. Le territoire du parc s’étend de Fleury d’Aude à Leucate et de Gruissan à Boutenac (voir carte) avec une étonnante biodiversité du littoral et des étangs littoraux, aux massifs des Corbières maritimes, de Fontfroide et de la Clape.
L’enjeu de protection et de valorisation de l’un des rares sites naturels préservés en bordure de Méditerranée est donc essentiel.

Une charte pour définir les missions du Parc

En 2009, Gruissan a approuvé la charte qui engage l’ensemble des partenaires du Parc. Celui-ci est avant tout au service du territoire pour préserver et valoriser l’ensemble des milieux lagunaires, du littoral et des massifs environnants tout en maîtrisant le développement de son territoire.
C’est également un formidable outil de développement économique basé sur la valorisation du patrimoine naturel et culturel. Il s’appuie notamment sur l’organisation d’un tourisme respectueux de l’environnement et sur de nombreuses activités agricoles et artisanales traditionnelles.

Protection et valorisation de nos patrimoines naturels et paysagers

Le Parc vise à garantir la qualité des milieux humides et lagunaires, mais aussi des grands espaces de garrigues et forêts méditerranéennes.
Par ailleurs, toute action est précédée par la recherche nécessaire à l’amélioration des connaissances. De même, le Parc privilégie la concertation afin d’adapter son action à chaque site et situation.
La première mission du Parc est donc de fédérer les actions des collectivités, des gestionnaires, des scientifiques, des services de l’Etat et des autres acteurs au service du développement durable du territoire.

Aménager, construire et produire de façon durable

Dans un second volet, la charte du Parc s’attache à accompagner les acteurs qui font vivre le territoire. Il s’agit des bâtisseurs, des aménageurs, des producteurs. En tant qu’acteurs publics ou personnes privées, ils contribuent à faire du Parc un territoire qui évolue, un territoire habité et exploité durablement, dans le respect de l’environnement et des hommes. Il s’agit, pour le Parc, de soutenir fortement la viabilité économique des activités qui valorisent les ressources locales : l’agriculture, la pêche, le tourisme de nature, l’artisanat ou les filières commerciales de proximité.

Etre citoyen du Parc

Le Parc est un territoire de vie. Etre au cœur d’un Parc Naturel Régional doit susciter des changements de regards ou de comportements qui permettent de vivre le territoire de la Narbonnaise en ayant le souci constant de la préservation de son environnement. Ce qui peut sembler une contrainte aujourd’hui deviendra demain un atout majeur.
Cet esprit d’ouverture et d’anticipation doit devenir l’axe d’approche privilégié dans la coopération locale comme dans les échanges avec les territoires voisins ou plus lointains.
En ce sens, l’éducation à l’environnement et plus largement la sensibilisation à tous les patrimoines, l’interprétation et l’action culturelle demeurent fondamentales. Cette ambition doit permettre au territoire du Parc d’assumer pleinement sa vocation d’accueil et de favoriser notamment, par la rencontre et l’échange, l’appropriation du territoire par ses habitants.

Qu’est-ce qu’un parc naturel

C’est tout d’abord un territoire reconnu pour sa qualité exceptionnelle. Une charte contractualise l’engagement des partenaires du Parc en matière de protection, de gestion, de développement économique, social ou culturel.
Les orientations de la charte sont mises en œuvre par un syndicat mixte regroupant communes, Département, Région et socioprofessionnels.
Une équipe de techniciens compétents dans de nombreux domaines a pour mission de réaliser les actions.

Les communes du parc

Elles sont au nombre de 21 : Armissan, Bages, Bizanet, Boutenac, Caves, Feuilla, Fitou, Fleury d’Aude, Gruissan, La Palme, Leucate, Montséret, Narbonne, Peyriac de Mer, Portel des Corbières, Port la Nouvelle, Roquefort des Corbières, Saint André de Roquelongue, Sigean, Villesèque des Corbières, Vinassan.

Contact

Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée
Domaine de Montplaisir
1100 Narbonne
Tél : 04 68 42 23 70 - Fax : 04 68 42 66 55

Site du PNR

Email : info@parc-naturel-narbonnaise.fr

Les bureaux de la Maison du Parc sont ouverts au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.
L’accueil téléphonique se fait du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h00.

Voir toutes les actualités

| 1 | 2 |

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images