à la une

Quand le port antique de Narbonne livre ses secrets….

Une découverte exceptionnelle entre Narbonne et Gruissan

Vendredi 13 septembre, Les partenaires financiers : Région Languedoc-Roussillon, l’Etat, villes de Gruissan et Narbonne ainsi que l’équipe du CNRS en charge des fouilles étaient réunis sur le site archéologique de Mandirac près du Grand Castélou pour le lancement de la deuxième phase du programme de fouilles initié par Georges Frêche.

découverte digue port de narbonne antique
Corinne Sanchez, en charge de l’équipe du CNRS a présenté les découvertes importantes réalisées ces derniers mois : membrures d’un bateau avec une partie de son chargement ; ainsi que plusieurs ouvrages, dont une digue avec quai servant de zone de déchargement de marchandises, et deux chaussées servant de voie de circulation.
bateau romain gruissan
Ce chantier de fouilles, composé de trois sites de fouilles met à jour tout un système portuaire d’envergure, à l’échelle des étangs du Narbonnais : Mandirac, Port la Nautique et l’Île Saint Martin à Gruissan. Il est « une des principales aventures archéologiques en France ».

Les découvertes, actuelles et à venir s’exposeront au futur musée de la romanité construit par la Région et dessiné par Norman Foster.
signature porotocole fouilles archéologiques narbonne gruissan
Avec la signature du protocole pour le lancement de cette deuxième phase de travaux, les partenaires en présence se sont engagés à financer 1 million d’euros de travaux supplémentaires sur 3 ans.
La garantie pour l’équipe du CNRS de poursuivre cette passionnante aventure à la recherche de notre riche Histoire.

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images