à la une  > Développement durable  > Propreté  > Réhabilitation des conduites du rejet en mer

Réhabilitation des conduites du rejet en mer

Stations d’épuration de Gruissan et de Narbonne-Plage

Le Grand Narbonne exerce la compétence assainissement dans le souci permanent de la mise aux normes de ses équipements et infrastructures et de la préservation de l’environnement. Le chantier de réhabilitation de la canalisation du rejet en mer des stations d’épuration de Gruissan et de Narbonne-Plage, s’inscrit dans cette politique de préservation des milieux naturels.

Pourquoi ce chantier ?
Ce chantier intervient dans le cadre de mises aux normes et du suivi de la qualité des eaux rejetées en mer en provenance des stations d’épuration de Gruissan et de Narbonne-Plage. En effet, les canalisations actuelles du rejet en mer de ces deux stations d’épuration ont plus de trente ans. Elles nécessitent d’être sécurisées car elles connaissent d’importants problèmes de corrosion interne qui ont entraîné de nombreuses réparations par le passé. Ce problème de corrosion persiste, aussi le Grand Narbonne a engagé la réhabilitation de cette conduite par chemisage intérieur.

Cette technique présente un triple avantage : elle est innovante, pérenne et peu coûteuse car elle évite de lourds travaux. Qu’entend-on par chemisage ? Pour consolider et sécuriser la canalisation, une gaine souple à base de résines est mise en place à l’intérieur du tuyau. Une injection d’air chaud gonfle la gaine qui se colle à la paroi en épousant la surface intérieure et toutes ses aspérités.

Le chemisage intérieur évite de créer des tranchées et d’engager un chantier trop long dans le temps. De plus, alors qu’elle est peu onéreuse (2/3 moins cher qu’un remplacement de canalisation traditionnel), cette technique assure la longévité de l’équipement et une parfaite sécurisation en empêchant tout incident ou rejets dans les étangs de Mateille. Le Grand Narbonne est soucieux de préserver son environnement, et est particulièrement vigilant quant à la qualité des eaux des étangs dont ceux de Mateille qui sont en cours de classement.

Le chantier
Les travaux de réhabilitation de la conduite de rejet en mer comprennent différentes phases :
la création de 4 puits d’accès et blindage de fouilles, la création de 4 cheminées et rabattement de nappe
le chemisage continu de la canalisation Au total le chemisage concernera 600 mètres terrestres sur les 1300 mètres de canalisation.

Durée prévisionnelle des travaux
Du 18 février au 24 mars 2010

Montant des travaux
184 101,48 €TTC financés par le Grand Narbonne

Les entreprises
Le maître d’oeuvre est le Bureau d’études techniques HYDROsud
CATHAR sa
SUBTERRA / DPSM

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images