à la une

Voyage au nom de la mémoire

Aurélien Ricard et Alexandre Conte nous racontent…

Lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2013, ces deux jeunes gruissanais ont participé au 16ème Voyage au nom de la mémoire.

Un voyage au cœur de l’Histoire sombre de la déportation avec une visite du Fort de Breendonk en Belgique. 60 élèves ont pénétré dans ce lieu et découverts la réalité d’un camp de concentration.

Qu’avez-vous ressenti en pénétrant au fort de Breendonk ?

« Beaucoup de sentiments à la fois tant le bâtiment est grand, sombre avec une atmosphère pesante. Nous étions impressionnés et émus lorsque nous avons effectué le parcours d’un déporté avec notre guide et choqués par les conditions de vie, la salle de torture, la prison. Au départ étaient déportés dans ce Fort des juifs et des résistants mais à la fin de la guerre, seuls les résistants y étaient torturés et emprisonnés pour leur soutirer des informations. »

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de la visite ?

« Le lieu des exécutions derrière le bâtiment avec ses 9 piquets et juste à côté les poutres et chaînes pour les pendaisons. »

Que retenez-vous de cette visite ?

« L’horreur de cette guerre. On se demande comment on a pu en arriver à ce niveau d’atrocités. Le manque d’humanité. »

Le voyage s’est ensuite poursuivi à la caserne Dossin et son musée sur la 2nd guerre mondiale accès sur la déportation puis à Bruxelles avec la visite du Parlement Européen. Destination finale Paris avec deux moments forts .Les Invalides avec la visite de l’école de l’armée où ils ont assisté à une conférence donnée par un ancien résistant, l’Arc de Triomphe où ils ont ravivé la flamme du soldat inconnu et enfin le Palais de l’Elysée où le Président François Hollande est venu les saluer et les féliciter pour leurs travaux rendus pour ce Concours National de la Résistance.

« Nous sommes fiers et impressionnés d’avoir reçu les félicitations du Président de la République en ce lieu symbolique. Un moment exceptionnel que nous sommes heureux d’avoir vécu  ».

Un voyage au nom de la mémoire qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Le concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD) est ouvert aux collégiens de troisième et aux lycéens en France et dans les établissements scolaires français à l’étranger. Il vise à perpétuer chez les élèves la mémoire de la Résistance et de la déportation pour leur permettre de s’en inspirer et d’en tirer des leçons civiques dans leur vie d’aujourd’hui. Le thème 2013 était « Communiquer pour Résister ».
Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images