à la une  > Développement durable  > Les actions en faveur des ressources naturelles  > Gruissan obtient le label « Zéro phyto »

Gruissan obtient le label « Zéro phyto »

Depuis 2011 la commune a effectué de nouveaux choix d’espèces, de techniques de plantation et d’entretien. adoption d’un plan de désherbage zéro phyto en place dès 2012. Une réflexion est actuellement en cours sur l’entretien des stades.

Le but : ne plus utiliser de désherbant sélectif tout en garantissant une qualité de pelouses attendue par les utilisateurs. Par ailleurs, depuis 2018 l’entretien du cimetière est réalisé sans aucun herbicide.

En 2018, Gruissan obtient le label « Zéro phyto » et a obtenu d’emblée le niveau 2 sur une échelle qui en compte 4.
Une reconnaissance qui s’ajoute à la farouche détermination de protéger un patrimoine.

2 AXES DE TRAVAIL POUR LE ZÉRO PHYTO

• La gestion différenciée

plan communal de désherbage qui prévoit un zonage différencié de la ville pour le traitement des espaces verts.
Une 1ère zone est créée dans laquelle les traitements phytosanitaires sont bannis ; elle regroupe le coeur du village, les berges des étangs, les canaux, les quais, le port.
Une 2ème zone où un traitement sélectif est encore utilisé, se limitant aux stades.
Une 3ème zone où grâce à un fauchage et un débroussaillage tardifs, la biodiversité est respectée.

• Les techniques alternatives

Différentes méthodes de désherbage mécanique ou par arrachement manuel. Gruissan ne parle plus de « mauvaises herbes », Les végétations spontanées ne seront plus éradiquées avant développement mais supprimées au cours de leur développement. Il faut donc s’habituer à voir une reconquête végétale de certains lieux privilégiés tels que le tour des arbres, les bas-côtés, les joints des pavés, les quais... Le paysage urbain va donc évoluer.
Lutte contre les chenilles processionnaires des pins : Sécurité et respect de l’environnement Gruissan opte pour 3 traitements complémentaires :
• La Brigade bleue et verte pose des pièges à phéromones (femelles) qui attirent les papillons mâles et qui se noient dans le piège.
• Des nichoirs à mésanges (prédateurs des chenilles) ont été posés dans les pinèdes urbaines.
• En automne après la naissance des chenilles, une entreprise spécialisée réalise de nuit la pulvérisation d’un traitement à base de bactérie biologique.
Technique sans danger pour les animaux, les insectes pollinisateurs, les organismes aquatiques, les poissons, les végétaux et les utilisateurs. Traitement validé pour l’utilisation en agriculture biologique, car naturellement présent dans le sol.
A Gruissan, les traitements ont été effectués en novembre et sur l’ensemble des pins (550 arbres) en zone urbaine sur le domaine public.

GESTION DE L’EAU

Le développement durable et l’action en faveur des ressources naturelles comprend l’utilisation de l’eau.
Afin de préserver cette ressource, le service des espaces verts à mis en place une stratégie basée sur le bon sens pour une utilisation modérée et écoresponsable de l’eau.
• Suppression de surfaces pelousées notamment sur les ronds-points,
• Plantation d’espèces végétales méditerranéenne peu gourmande en eau,
• Couvre-sols nécessitant peu d’arrosage et d’entretien,
• Paillis, minéral, coquillages mais avec une orientation vers le végétal.

CONSOMMATION D’EAU

2017 : 87564 m3 / 293 014 €
2018 : 37628 m3 / 188 391 €
Soit une baisse de consommation de 57%

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Journal municipal de la ville de Gruissan : Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images

Oups ...

Bonjour,
Notre formulaire vous considère comme un méchant robot !
Vous pouvez nous contacter par téléphone
ou par notre adresse mail