à la une

Les hirondelles pointent leur bec à Gruissan

Plusieurs espèces animales se sont adaptées à la cohabitation avec l’homme et sont aujourd’hui fortement inféodées à notre habitat.

Parmi elles, deux espèces d’hirondelles, l’Hirondelle rustique et l’Hirondelle de fenêtre ainsi que le Martinet noir nichent très majoritairement sur nos maisons. Elles font partie de nos paysages et de notre imaginaire, annonçant l’automne lors de grands rassemblements en chapelets sur les fils électriques, avant le grand départ pour leurs quartiers d’hiver, puis le printemps lorsque leurs proies favorites émergent de leur torpeur hivernale.

Beaucoup de Gruissanais s’inquiétaient ces dernières années de leur disparition du village et de la campagne environnante.
Cette impression est confirmée à l’échelle de la France. Sur dix ans seulement, les pertes d’effectif ont été de 43% pour les Hirondelles rustiques, de 33% pour les Hirondelles de fenêtre, ainsi que de 39% pour les Martinets noirs.

En cause de ces disparitions les insecticides qui les privent de proies ou les intoxiquent, les sécheresses accrues dans les zones subsahariennes où elles passent l’hiver (une seule hirondelle ingère près de 3000 moustiques ou moucherons par jour !), mais aussi la destruction de leurs nids, parfois intentionnelle, ou lors de rénovations de maisons ou de ravalements de façades.
Une bonne nouvelle dans ce triste tableau, les effectifs nicheurs de ces trois espèces semblent en augmentation notable à Gruissan en 2020. Si les nids de Martinets noirs sont difficiles à repérer sous les toits, nombre de signalements nous remontent de nidifications d’Hirondelles rustiques dans des garages ou autres dépendances en périphérie du village. Installations que nous avons pu vérifier sur plusieurs sites, avec des oisillons pointant leur bec et alimentés activement par leurs parents.

Une déambulation dans les rues du centre village confirme aussi le retour des Hirondelles de fenêtre. Quand les nids actifs, bien visibles sous les rebords de toits, se comptaient en 2019 sur les doigts d’une main, plus de quarante nids maçonnés au printemps 2020 qui sont occupés, avec un beau succès reproducteur.

Il est difficile de dire si cela annonce une pause durable dans le déclin de ces espèces. Mais il tient à chacun d’entre nous de sauvegarder cette cohabitation bénéfique dans notre ville.
En premier lieu en préservant les nids, petits chefs d’œuvre de maçonnerie qui ornent nos façades. Leur destruction retarde ou dissuade leur installation. Rappelons que s’agissant d’espèces protégées par la loi, toute tentative de destruction de nids ou/et d’individus peut faire l’objet de sanctions pénales, prévues à l’article L. 415-3 du code de l’environnement.
Des dispositifs simples comme une planchette fixée sous les nids en hiver permettent d’éviter les salissures sur les hauts des murs. Plusieurs Gruissanais qui ont installé chez eux des nichoirs artificiels, confectionnés par leurs soins ou proposés par des associations comme la Ligue pour la Protection des Oiseaux se réjouissent du retour de leurs protégées.

A l’approche du printemps, le service Environnement vous invite à faire le meilleur accueil aux hirondelles afin que nous puissions encore plus contempler le ballet de ces oiseaux chassant à l’aube et au crépuscule au-dessus des étangs et dans les rues de notre ville.

Les Services Techniques vont installer des nids sur certains bâtiments communaux et se tiennent à votre disposition pour tout renseignement si cela vous intéresse d’en faire autant.
Les particuliers peuvent acquérir des nichoirs dans le cadre d’un projet participatif initié par la LPO et soutenu par le Département de l’Aude (contact aude@lpo.fr).

Article réalisé avec le concours de la LPO, qui a lancé en 2019 une enquête participative sur les hirondelles et des projets d’accompagnement à leur protection.
Photos, documentation et illustrations : Benoît Sauphanor

Vos services pratiques
Cartographie interactive

Newsletter

Le kiosque

  • Le Mag', le magazine du Grand Narbonne
  • Journal municipal de la ville de Gruissan : Lo Grussanot
  • Biberons et Couches
  • La Gruissanette
Gruissan en images

Oups ...

Bonjour,
Notre formulaire vous considère comme un méchant robot !
Vous pouvez nous contacter par téléphone
ou par notre adresse mail